Lomogon Art Lens : Premières impressions de Jeff Tinard

Jeff Tinard a commencé la photographie il y a une dizaine d'années. Pourquoi ? Il y voyait un moyen de rencontrer les gens. Son univers en noir et blanc nous entraîne ainsi à la rencontre de visages et figures que le photographe a figé. Nous lui avons confié le Lomogon 2.5/32 Art Lens : rencontre avec ce photographe français qui continue de faire vibrer l'argentique.

Photos prises par Jeff Tinard avec l'objectif Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Hello Jeff ! Est-ce que tu peux te présenter à la Communauté ?

Hello, je m'appelle Jeff, il y a 33 ans je suis né à Nice sur la Cote d’Azur. J'habite Paris depuis 7 ans, je travaille dans la production audiovisuelle et je fais de la photo depuis une dizaine d’années environ.

Raconte-nous ta petite histoire avec la photographie ? C’était quoi ton premier appareil ?

J’ai commencé à faire de la photo car j’y voyais là un super prétexte pour aborder les gens et engager une discussion avec eux, que ce soit dans la rue, les bars, les soirées et partout ailleurs. Parler à des inconnus pour les prendre en photo m’apporte un sentiment d’ivresse et de liberté, c’est une sorte d’exutoire je crois…

Sinon mon premier appareil photo est toujours l’un de ceux que j’utilise aujourd’hui, c’est un Nikon FM2, un modèle très cool, entièrement mécanique et indestructible car il résiste absolument à tout !

Comment définirais-tu ton style ?

Je ne sais pas trop… Je crois que je ne veux surtout pas me restreindre à avoir un style. Chaque photo est une partie de ma vie, une nouvelle rencontre, une nouvelle histoire, parfois une histoire de cœur ou parfois une histoire de cul. Mais dans tous les cas, c’est le résultat d’une complicité.

Ce que j’aime, c’est figer des situations anodines, banales, en m’éloignant le plus possible de la pornographie de notre époque hypersexualisée, pour ne garder que les situations qui nous entourent au quotidien mais auxquelles nous ne prêtons plus forcément attention.

Photos prises par Jeff Tinard avec l'objectif Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Parlons peu, parlons Lomogon ! Tes premières impressions en découvrant l'objectif ?

Il a une belle tronche ! C’est un objectif vraiment atypique qui fait son petit effet car il brille, ce qui est peu commun pour un objectif.
D’ailleurs dans la rue les gens venaient souvent m’interpeller pour me demander des infos sur l’objectif.

Et en l’utilisant ?

Je l’ai trouvé très agréable, à aucun moment je n’ai été déboussolé par rapport à ce que j’utilise habituellement.

La prise en main est rapide, la mise au point se fait facilement et le réglage du diaf se fait très simplement grâce à la molette d'ouvertures très accessible.

Photos prises par Jeff Tinard avec l'objectif Lomogon 2.5/32 Art Lens.

Qu’est-ce que le Lomogon, ou les objectifs artistiques, peut apporter aux photographes ?

Ils permettent aux photographes de reproduire volontairement ce qui résulte trop souvent d’une erreur, comme mieux contrôler un flou en créant un beau bokeh par exemple. D’une façon générale cela permet de donner une autre dynamique à ses photos et de faire voyager encore un peu plus ceux à qui les regarde.

Qu’est-ce que tu as préféré chez cet objectif ?

Son côté didactique.

Si cette série était une chanson, ça serait…

« Ladyfingers » de Herb Alpert & Tijuana Brass.

Un dernier mot ?

Merci !


Pour plus de photographies prises par Jeff, visitez son website et son Instagram.

written by mpflawer on 2019-02-20 #gear #people #lomogon-2-5-32-art-lens #lomogon #art-lens-lomography-art-lens-embracingexploration #jeff-tinard

More Interesting Articles