The Hell With Perfection — Freedom for Photography!

Lomo Amigo : Natalie Zwillinger et La Sardina

La reine des superpositions est de retour. Lomographe de coeur, elle revient à ses racines après avoir travaillé sur d’autres projets créatifs. Nous lui avons donné La Sardina pour qu’elle l’essaie, lisez la suite pour voir les résultats !

Combien de temps as-tu laissé tes appareils Lomography en veilleuse ?
NZ: Ils n’ont jamais été en veilleuse… puis de quoi est ce que vous parlez, là ?

Quels ont été tes projets ces derniers temps, alors ?
NZ: Apprendre le portugais à Lisbonne… balader mon chien… faire le ménage… en résumé, j’ai eu une petite vie de femme au foyer – mais ne vous inquiétez pas, j’ai continué l’art aussi, en même temps…

Qu’as tu préféré prendre en photo avec La Sardina et son grand angle ?
NZ: Les éclairages de nuit

Décris La Sardina en 5 mots
NZ: Bleu. Épicé. Friendly. Proche. Mignon.

Si tu pouvais emmener La Sardina n’importe ou dans le monde, ou est ce que tu irais ?
NZ: Au Portugal. Ou est ce que je l’ai déjà emmené ? Les Sardine Parties arrivent bientôt – Les gens dans la rue seront en train de les préparer et de les manger, je vais être obligée de tous les prendre en photo !

Tes photos semblent plus libres et moins “habitées” que d’habitude. Est ce que c’est volontaire ? Qu’est ce qui se passe dans ta tête avant d’appuyer sur le déclencheur ?
NZ: Ce côté “habité” de mes photos est directement lié au manque de lumière – sur La Sardina, le ‘trou’ ou l’obturateur si vous voulez faire pro (je déteste ce mot) est tellement grand que beaucoup de lumière peut entrer sur la pellicule – ça a vraiment été une surprise lorsque j’ai vu les photos – et il ne se passe rien dans ma tête avant de déclencher – tout passe à travers mes yeux…

Natalie Zwillinger

Est ce que tu collectionnes toujours tes tickets d’embarquement ?
NZ: Oui, toujours, et ne me demande pas pourquoi, j’en ai aucune idée… Le seul truc un peu ennuyeux, c’est que les tickets sont maintenant imprimés avec du papier et de l’encre thermique qui ressemble beaucoup à du numérique… ça s’efface tout seul ! Ça me rend un peu triste, ma collection ne sera jamais complète. J’aimerais bien revenir à l’époque ou les tickets faisaient 5 pages, c’était vraiment chouette.

Est ce que tu pourrais nous conseiller un restaurant ? Avec l’adresse et le nom…
NZ: Ouais, y’en a un pas mal, sur la planète Mars.

Comment est ce que tu résussis à combiner photo, réalisation vidéo et impressions papier ?
NZ: …t’as oublié que je fais aussi du tissage.

D’un point de vue plus technique cette fois, quel conseil donnerais-tu aux futurs possesseurs de La Sardina ?
NZ: ’D’un point de vue plus technique’, je dirais : la mise au point de La Sardina à 0.7m est incroyable, et adaptée aux gros plans – c’est plus soft sur la mise au point à l’infini mais bon. Mais ça permet de faire de très très très gros plans.
Utilisez le la nuit avec sa fonction MX – J’en ai fait 3 de suite et ça a très bien marché.
Ne dépassez pas 100ISO s’il fait vraiment beau. Comme je l’ai déjà dit, le ‘trou’ est immense.
Mangez une boîte de sardines par jour et renseignez vous… Allez à la pêche avec votre appareil… les amateurs de poissons vous adoreront…

Dernière question – Tu aimes le poisson ?
NZ: J’aime le poisson quand il n’a pas d’arêtes – il arrive que je m’étouffe avec de toutes petites arêtes… Je crois que mon poisson préféré est la sole… en plus, c’est aussi le nom de mon filleul… attention, je ne suis pas en train de dire que je veux manger mon filleul. C’est juste une coïncidence.

Voir le LomoHome de Natalie

Voir la collection La Sardina sur notre Boutique en ligne

Natalie Zwillinger

written by tomas_bates on 2011-06-19 #people #lomo-amigo #la #natalie #sardine #lomoamigo #sardina #lasardina #zwillinger
translated by fredericdith

More Interesting Articles