Des conseils sur le Horizon Perfekt par Antonio Castello

2

Ce n'est pas la première fois que je shoote en format panoramique. Comme la plupart des lomographes je travaille avec des options panoramiques multiples, mais je n'avais pas encore eu la chance de shooter avec le Lomography Horizon Perfekt dans une ville comme Paris, ville dans laquelle on peut accéder si facilement à des vues horizontales et panoramiques.

Ma première expérience avec un appareil panoramique fut il y a 5 ou 6 ans avec le Spinner 360°, puis avec le Sprocket Rocket et le LC-Wide. J'avais déjà travaillé avec ces appareils que j'aime beaucoup, mais en février, alors que je m'apprêtais à voyager à Paris, je voulais tenter quelque chose de nouveau. Alors en plus de mon Sony et mon LC-A, j'ai décidé de prendre avec moi le Horizon Perfekt, avec lequel j'ai fini par shooter sur les toits et les ponts de Paris.

L'histoire

Le format panoramique sur 35mm a été inventé il y a plus de 50 ans à Kranogorsky (Russie) par Zenit, et introduit dans le marché pour la première fois en 1967. Sa lentille rotative le rend différent du reste d'appareils panoramiques. Même si l'appareil a été inventé par Zenit, il a été produit par Lomography exclusivement pendant la dernière année. Aujourd'hui vous ne trouverez que le modèle de Lomography (que j'ai utilisé) ou bien des modèles vintage.

Le Horizon Perfekt diffère des autres appareils panoramiques. Normalement, ils ont un grand angle fixe ou bien un boitier plus profond pour capturer l'image sur une portion plus grande de la pellicule. Avec le Horizon Perfekt et sa lentille rotative vous obtiendrez des photos plus nettes, car le mouvement de l'optique produit une image plus profonde et précise en seulement une fraction de seconde.

Comment ça marche

Pour commencer, voici comment se charge le Horizon Perfekt avec une pellicule 35mm :

La partie arrière du Horizon Perfekt est très unique, mais le boitier s'ouvre comme tous les boitiers argentiques en soulevant le loquet de rembobinage. A l'intérieur il y a deux mécanismes et deux barres pour bien fixer la pellicule. La première chose à savoir c'est que la pellicule doit être placée en dessous de ces barres pour que le film couvre la courbe de la lentille. Une fois que la pellicule couvre la lentille il faut l'introduire sous la première barre métallique puis sous la deuxième barre en plastique ; ensuite vous pouvez faire avancer le film et introduire le bout dans une des fentes de la bobineuse. Assurez-vous que la pellicule est bien placée derrière les deux barres et que les perforations sont bien calées entre les dents de la bobineuse.

Le Horizon Perfekt est un appareil très intuitif, qui fonctionne en suivant un système de couleurs. Vous avez deux options pour shooter : des temps d'exposition lents ou rapides, et deux couleurs : blanc et jaune. A côté du système d'enroulement, vous pouvez choisir la couleur en fonction de la vitesse : blanche pour le jour, jaune pour des conditions de lumière faible.

Une fois réglée la vitesse vous verrez qu'il y a un ensemble de chiffres dans la partie supérieure de l'objectif, qui sont aussi marqués en deux couleurs différentes. Les chiffres de la partie extérieure indiquent la vitesse de la rotation de la lentille, (jaune pour 2 à 8 secondes, blanc pour '60 à '500 secondes) et les chiffres de la partie intérieure indiquent les valeurs d'ouverture qui vont de 2,8 à 16. Une fois que vous avez réglé la vitesse et aperture vous êtes prêts pour shooter, et la lentille rotative tournera de gauche à droite pour créer une photo à 120°. C'est d'ailleurs assez curieux de voir la lentille en mouvement d'une partie du boitier à l'autre.

Conseils :

Maintenant qu'on a compris comment fonctionnent les réglages du Horizon Perfekt (ils sont assez simples et intuitifs), on va revoir quelques conseils basiques avant de shooter.

  1. Tenez l'appareil fermement pour le maintenir stable. Quand vous shootez, maintenez les doigts loin de la lentille, car celle-ci fonctionne sous un mouvement rotatif de gauche à droite en 120° et c'est vraiment facile de foirer en plaçant les doigts sur la lentille si vous ne tenez pas l'appareil correctement.
  2. Ajustez les réglages toujours après avoir installé la pellicule. Comme la plupart des appareils Zenit, l'appareil doit être chargé et la bobine enroulée avant de régler l'ouverture et la vitesse.
  3. Tenez l'appareil stable et droit. Plus la lumière est faible, plus vous devrez maintenir votre appareil stable pour des temps longs de pose. Le Horizon Perfekt peut être utilisé avec un trépied, ce qui rend les longues expositions plus simples. Personnellement je porte toujours un JOBY GorillaPod, ces trépieds sont faciles à emporter, ils rentrent dans n'importe quel sac.
  4. L'appareil utilise des pellicules 35mm et vous pourrez shooter entre 17 et 20 photos avec les pellicules de 36 poses. J'ai shooté ces photos avec une pellicule noir et blanc périmée Orwo 400, ce qui a donné des photos un peu trop grises à mon avis, mais en même temps cela m'a donné une certaine texture et du grain. Je conseille de le tester avec un Ilford HP5 Plus noir et blanc 400, car les lentilles Zenit sont en général conçues pour donner un fort contraste et saturation aux photos et cette pellicule marche bien avec cela.
  5. Jouez avec les perspectives ! En tenant l'appareil à une hauteur basse ou en le faisant bouger quand vous shootez, vous pouvez créer des nouvelles perspectives !
  6. Si vous êtes sur Paris ou vous pensez visiter la ville jetez un coup d'oeil à mon blog où je parle de mes endroits préférés pour shooter.

Si cet article vous a plu ou vous voulez en savoir plus sur ma photographie, envoyez un mail à info@antoniocastello.us, et partagez avec vos amis !


© Antonio Castello.

written by antoniocastello on 2017-06-23

2 Comments

  1. frenchyfyl
    frenchyfyl ·

    Wow... je vais me laisser tenter par l'objet, je pense...

  2. lomographyfrance
    lomographyfrance ·

    @frenchyfyl hehe ça donne envie, hein ? ;)

More Interesting Articles