Premières impressions sur le Neptune Convertible Art Lens System : Maxime Chanet

Maxime Chanet est un photographe français qui a commencé la photographie à 14 ans en prenant ses potes en photos. Son style à la fois cru et intime mélange le style docu avec des portraits en studio. Après le Petzval et le Lomo'Instant Wide, il revient avec une série intimiste et minimaliste dont lui seul a le secret, série qu'il a réalisé avec le Neptune Convertible Art Lens System.

Nom : Maxime Chanet
Lieu : Paris
Profession : Photographe / Artiste
Site web & réseaux sociaux : Maximechanet.com / Maxime-chanet.tumblr.com / FB : Maxime Chanet photographe
Autres centres d'intérêt : musique (écriture/chant) / réalisation et production

Hello Maxime ! Peux-tu nous raconter ton histoire avec la photographie ?

Eh bien je dirais qu'elle est plutôt classique. J'avais 14 ans quand j'ai commencé à prendre mes potes en photo (des skateurs et des petits rockers pour la plupart), la scène Skate/ punk/ rock etc. a été très influente sur mon travail.

J'ai eu envie de bougr à Paris pour étudier quand j'avais 19 ans. J'ai commencé à suivre différents photographes dans les domaines de la mode et du portrait. Je fais des portraits la majeure partie du temps et j'essaye maintenant de me focaliser plus sur mes expositions et projets perso.

Comment définirais-tu ton style ?

Je dirais, cru et intime... C'est dur à dire car c'est un mélange de style docu et de portraits en studio, J’aime l’idée du style documentaire et du contrôle de l'image.

Tes premières impressions en découvrant le Neptune Convertible Art Lens System ?

Je l'ai trouvé plutôt joli. J'ai aimé la forme des objectifs, j’ai tout de suite pensé à des optiques de chambre.

Dans quel mesure le Neptune Convertible Art Lens System correspond-t-il à ton style ?

Pour moi, c'est un tout petit peu lent. J'ai besoin d'être vraiment très rapide lorsque je shoote. Mais j'aime la douceur que l'on obtient avec les objectifs 50mm et 35mm.

Quelle est ta photo préférée ?

Probablement le portrait de Pauline parce qu'elle n’aime pas poser, et que c’était important pour moi de la photographier. J’adore aussi les portraits de Fanny, c'est une photographe et une super artiste donc c'était facile pour moi d'essayer différentes choses et de lui expliquer. En plus le lieu est vraiment cool et la lumière aussi.

written by mpflawer on 2017-05-09

More Interesting Articles