La parole aux Lomographes #10 : Nature Morte - vos réponses

Nous avons lu avec beaucoup de plaisir les réponses de nos lomographes autour du thème Nature Morte. Voici une compilation de vos photos et vos réflexions autour de cette question.

@elisechocho

Dans cette photo j'ai voulu faire ressortir l'aspect de la pêche, sa texture qui s'apparente à du velour.

A travers une nature morte je trouve qu' on re-découvre un objet, un aliment, de tout les jours sous un autre angle (lumière, couleur, texture..). La nature morte c'est voir de la beauté dans des choses inanimés et ordinaires.

Appareil : Canon AE1

@argentic-translation

Je nourris une obsession certaine pour le temps qui passe, qui fuit, qui nous fuit, pour l'oubli aussi -L'Oubli fleurit nos tombes.- Le temps et l'oubli sont pour moi liés, ils forment ensemble un axe majeur dans mon écriture et dans ma photographie. Je pense beaucoup à la postérité. Qui (ou quoi) pourra témoigner de mon existence dans l'Univers ? J'aime l'idée de pouvoir traduire le monde, dans lequel je vis, à mes contemporains et, à fortiori, à la postérité. Ne sommes-nous pas les témoins d'une époque ? Et, s'il nous fallait renoncer, s'ils nous fallait nous abandonner à cette vanité naturelle, pourquoi continuer à vivre dans ce cas ? Je refuse l'abandon face au temps, face à l'oubli, face à la vanité conjecturée, je me voue entièrement à la vie et à tout ce qu'elle engendre, les peines, les joies, les larmes et les rires ; chaque instant arraché aux entrailles de l'oubli est une victoire.

Il me faut citer Ghandi : "Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses".

J’aime beaucoup cette photographie ; il y a chez moi des clichés qui me touchent plus que d’autres, celui-ci en fait partie, je lui trouve une touche de romantisme. Nature morte, humaine nature, cette souche nous ressemble, elle gît, comme un crâne dénué de sa chair, à la merci de l’oubli, et j’entends sa détresse, je la retranscris.

Appareil : Lubitel 166B x 35mm Washi S

Annabelle Salvan

Il y a dans cette photo une double dimension rapportant à la nature morte. La photo est non seulement constituée d'objets inanimés, mais les fleurs représentées sont fanées. L'objet s'exprime en tant que Nature Morte de façon multiple, de par sa représentation photographique et le caractère éphémère de sa vie florale.

Les scènes de Nature Morte sont, pour moi, évocatrices de la dimension spirituelle et intensément éphémère de la Beauté. Il ne s'agit souvent que d'objets quotidiens, mais qui, par leur représentation artistique, nous entraînent à poser un regard nouveau et poétique sur leur condition.

Appareil : Minolta SRT101

@lafilledeer

Quoi de mieux qu’une nature morte avec des vieux films très périmés (voire morts pour certains) sur un cliché argentique ?

Les scènes de nature morte m'évoquent soit la vanité lorsqu'il y a des éléments particulièrement symboliques de ce thème dedans, soit la maison, car la plupart de mes natures mortes sont prises chez moi.

Appareil : Zenit 11

written by Maria Teresa Neira on 2017-05-10

More Interesting Articles