Un retour aux bases : Exposition 2ème Partie - Vitesse/Temps d'obturation

Pour exposer une pellicule, nous agissons sur deux paramètres. La quantité de lumière qui rentre dans l’appareil, et le temps pendant lequel cette lumière rentre. Nous verrons dans cet article ce que représente la vitesse d’obturation… Le temps d’exposition.

En photographie, le temps de pose ou durée d’exposition (appelé aussi vitesse d’obturation) désigne l’intervalle de temps pendant laquelle l’obturateur de l’appareil photo laisse passer la lumière, et donc la durée de l’exposition de la pellicule.

Le temps de pose fait partie, avec l’ouverture et la sensibilité ISO du film, des trois paramètres qui permettent de contrôler l’exposition de l’image.

Voici les vitesse d’obturation que l’on trouve en général sur les appareils dotés d’un grand choix de vitesses d’obturation différentes:

.1/500 s
.1/250 s
.1/125 s
.1/60 s
.1/30 s
.1/15 s
.1/8 s
.1/4 s
.1/2 s
.1 s
.b (pose manuelle)

Les répercussions du temps de pose sur le rendu d’une photographie ne s’arrêtent pas à l’exposition.

Un objet mobile capturé en pose longue fera apparaître des traînées sur l’image, suggérant le mouvement.
Au contraire, capturé avec un temps de pose très court, son mouvement apparaîtra gelé.

L’utilisation d’un temps de pose plus long peut s’avérer utile lorsque vous voulez faire des photos en intérieur, sans utiliser un flash, afin de capturer une lumière et des couleurs chaudes.

Il faut toutefois retenir une chose, dès que vous utilisez des vitesses plus lentes que 1/100s, vous vous exposez au risque d’un flou de mouvement sur vos photos, car le temps d’obturation suffit pour capter le tremblement de vos mains. Il est donc judicieux de poser son appareil ou d’utiliser un trépied si vous si vous recherchez de la netteté dans votre longue exposition.

Sur un appareil comme le Diana F+, et comme pour la plupart des appareils en plastique Lomography, vous avez le choix entre deux vitesses d’obturation.

N. Pose normale qui correspond à une vitesse d’obturation entre 1/100s et 1/125s. Idéale des que vous tenez l’appareil en main.

B. Pose manuelle l’obturateur reste ouvert tant que vous tenez le déclencheur enfoncé. Nécessaire pour faire du sténopé ou du lightpainting.

Deux exemples de sténopé
Deux exemples de lightpainting

N’hésitez pas à tester plusieurs temps d’obturations différents pour avoir des résultats différents. Mais faites attention, car un déclenchement rapide en pose B peut suffire pour surexposer complètement une pellicule moyennement sensible (400 ISO par exemple) en journée, en extérieur.

Un petit résumé de ce que l’on a vu:

L’exposition est la combinaison de :
l'ouverture / diaphragme : taille de l’ouverture qui laisse passer la lumière. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture est grande. Celle-ci a une influence directe sur…
• …la profondeur de champ, qui correspond à la distance qui est nette. Petite profondeur de champ = une zone nette et une zone floue. Grande profondeur de champ = tout est net, du premier au dernier plan
• la vitesse : exprimée en fraction de secondes, laps de temps pendant lequel l’obturateur reste ouvert pour laisser passer la lumière.
la sensibilité de la pellicule

written by mikahsupageek on 2012-03-01 #gear #tutorials #tipster #bases-photographie-vitesse-obturation-temps-diaphragme-ouverture-argentique

More Interesting Articles