5 Questions sur la photographie argentique avec Zoya Bragina

Pour cette série, nous avons sélectionné quelques uns des fanas de l’argentique et leur avons posé cinq questions qui nous éclairent sur leur passion pour tout ce qui est analogique. Aujourd’hui nous parlons à Zoya qui adore shooter avec le Lubitel.

Photos: Zoya Bragina

Nom: Zoya
Occupation: Col Blanc
Pays: France/Russie

1. Parles-nous de toi en trois phrases maximum
J’ai 23 ans, je suis une russe qui vit à Paris. J’aime ma famille, les sucreries et prendre des photos! Je jouais de la basse dans un groupe quand j’habitais à Moscou.

2. Pourquoi fais-tu toujours de l’argentique?
J’en fais toujours car je trouve que le monde est plus beau derrière un viseur un viseur que derrière un écran numérique. J’adore le son d’un véritable obturateur mécanique. Je fais attention à chaque prise car je sais que je n’en ai que 36 (ou même 12). J’aime le résultat de ne pas voir le résultat tout de suite et je garde parfois des pellicules non développées pendant des mois, mais le soir quand je rentre avec des photos scannées à la maison c’est un vrai festin. J’aime l’argentique pour ses petites imperfections qui me rappellent les photos de mes parents dans les albums de famille. Et oui, je fais de l’argentique parceque je ne sais pas faire du numérique.

3.Quels équipements photographiques (appareils, pellicules, accessoires) as-tu généralement dans ton sac?
Mon appareil préféré est le lubitel Lubitel 166 B que j’ai acheté pour 600 roubles (environ 15 euros) à un marché aux puces à Saint Petersbourg il y a trois ans. Il est vieux et en plastique donc j’utilise du scotch noir pour éviter les fuites de lumière. J’ai toujours mon couteau suisse sur moi pour en couper des bouts (c’est aussi pratique pour ouvrir des bouteilles). Comme le lubitel ne dispose pas d’un photomètre intégré, j’utilise celui qu’un ami m’a offert. Un photomètre argentique allemand qui appartenait à son grand-père. J’ai huit appareils argentique tous très différents d’un SLR Zenit à un “point and shoot” Kodak star.

4. Partage avec nous une astuce qui donne toujours des bons résultats.
Les portraits prit du niveau des hanches avec un appareil moyen format sont toujours super!

Photos: Zoya Bragina

5. Quels photographes t’influencent?
J’allais à un cours d’histoire de la photographie avant de me mettre à pratiquer, donc je suis plus branchée vieux photographes noir et blanc.
Je suis très influencée par Atget et la façon dont il photographiait Paris. Toutes les réflexions dans les vitrines des boutiques, les rues désertes… Inconsciemment, j’ai essayé de le copier. J’aime aussi Lartigue et son histoire. Il a eu son premier appareil photo à l’âge de huit ans et devient biographe de son temps en immortalisant sa famile et le monde autour de lui en photo. J’aime Rodchenko pour ses lignes droites et la façon dont il captura le constructivisme de Moscou, l’URSS en tant que pays jeune et le fait qu’il était ami avec mon poète préféré – Mayakovski.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions Zoya!
Pour plus de photos de Zoya rendez-vous sur son Site Flickr et vous pouvez voir les photos prises avec son Lubitel 166 B et ses Portraits taille entière

Le Lubitel 166+ est une adorable imitation du classique de l’ère soviétique. Basé sur un design datant de plus de soixante ans, cet appareil est amélioré avec de nouvelles caractéristiques telles que la possibilité de prendre des photos avec à la fois du 35 et du 120mm. Prenez des photos époustouflantes avec le Lubitel 166, disponible sur notre boutique en ligne.

written by hannah_brown on 2012-03-06 #lifestyle #film #interview #soho #analogue-photography #london #uk #lgs #5-questions-series #soho-store
translated by uphilldawta

Bringing an iconic aesthetic to square format instant photography, the Diana Instant Square fills frames with strong, saturated colors and rich, moody vignetting. Built to let your inspiration run wild, our latest innovation features a Multiple Exposure Mode, a Bulb Mode for long exposures, a hot shoe adapter and so much more! It’s even compatible with all of the lenses created for the Diana F+ so that you can shake up your perspective anytime, anywhere. No two shots will ever be the same. Back us on Kickstarter now!

More Interesting Articles