Retour sur les origines du film en 35mm

A l’occasion de la sortie du LomoKIno – l’incroyable caméra 35mm de Lomography – nous avons pensé qu’il serait de bon ton de revenir sur les origines de la création de films au format 35mm. Cette histoire est intéressante car elle implique une petite poignée d’inventeurs, des pellicules produites par Eastman Kodak et une étrange disparition…

Capture d’écran du film Louis Le Prince, “Roundhay Garden Scene”

Louis Le Prince, le héros analogique oublé

Beaucoup d’historiens considèrent Louis Le Prince comme le véritable inventeur de l’image animée – un français qui a utilisée des bandes de pellicule et un appareil à optique simple pour créer les tout premiers films courts. Cependant, sa carrière en tant qu’inventeur s’est brutalement arrêtée lorsqu’il a disparu, en 1890. Cela n’a certainement pas aidé les autres inventeurs de l’époque – respectivement Thomas Edison et William Kennedy Dickson – qui étaient eux aussi occupés à développer le même genre de technologie au même moment, et qui ont fini par se voir attribuer le crédit de l’invention de l’image animée. Ces trois personnes ont utilisé des pellicules produites par George Eastman, fondateur de l’entreprise Eastman-Kodak.

Regardez ‘Traffic Crossing Leeds Bridge’ (1888) de Louis Le Prince:

C’est le deuxième des trois films de Louis le prince, enregistré depuis la fenêtre d’un batiment sur Bridge End, au sud-est du pont de Leeds. Une plaque commémorative a été placée à cet endroit, là ou Le Prince a acheté tout le matériel pour construire son appareil : un appareil simple qu’il a développé lui même pour créer ces films.

Le Prince était censé s’envoler vers New York pour faire la démonstration de ses images animées lorsqu’il a subitement disparu. L’affaire n’a jamais été résolue, et plusieurs hypothèses ont vu le jour : suicide, assassiné pour son argent… la photo d’une victime flottant sur l’eau (datée de 1890) a été retrouvée dans les archives de la police de Paris en 2003.

Les mecs qui se sont octroyé le succès

Pendant ce temps aux États-Unis, Thomas Edison et William Kennedy Dickson étaient également occupés à développer une technologie identique d’images animées. L’idée était de créer deux appareils en un : le premier pour enregistrer un mouvement sur une pellicule, et l’autre pour visionner ce mouvemet. Edison était alors chargé des recherches, pendant que Dickson était responsable de la partie créative et de la technique de développement. C’est Dickson qui a pensé le Kinetograph – un appareil motorisé dédié à la capture de mouvements. Plus tard, Dickinson créera le Kinetoscope – un projecteur de films qui a rapidement gagné en popularité dans les carnavals, les parcs d’attraction et dans les salles dédiées au Kinetoscope.

Regardez le “Kinetophone” à l’essai – “premier essai de l’histoire pour l’enregistrement synchronisé d’images en mouvement et de sons.” (via)

Voici Monkeyshines No.1, le tout premier film animé réalisé aux États-Unis par Dickinson.

Le roi du pragmatisme : le format 35mm

La pellicule 35mm reste le premier choix pour la photographie fixe et la photographie animée. Au travers des années, il a prouvé sa versatilité – il a été amélioré pour inclure une bande sonore, de meilleures couleurs et repensé pour l’image animée. C’est le seul format qui peut encore être projeté par n’importe quelle salle de projection dans le monde. Pour la photographie fixe, le format 35mm est encore traité par la majorité des laboratoires.

Photo by: escudero, ccwu, larahacefotos, pietrone and lawypop

Lomography et les films au format 35mm

Nous n’arrêtons pas de vous le dire : the future is analogue! C’est pourquoi Lomography continue à étendre sa gamme d’appareils pour que jamais vous n’ayez d’excuses pour arrêter de shooter en argentique ! Notre collection de produits argentiques – appareils, pellicules et accessoires – est régulièrement mise à jour, pour maintenir votre créativité élevée. Avec le lancement du LomoKino vous pouvez à votre tour exploiter le format 35mm pour faire des films. Jetez un oeil à toutes les possibilités créatives offertes par le LomoKino !

==Créez de petits films avec le LomoKino. Obtenez le sur notre boutique en Ligne ==
Vous voulez en savoir plus ? Visitez le microsite dédié au LomoKino

Crée pour faire revivre la création de films en argentique au XXIème siècle, le LomoKino est une caméra Lomography qui vous permet d’enregistrer de petits films sur n’importe quelle pellicule au format 35mm. Dirigez vous vers le Microsite, pour voir quelques films et pour commencer votre épopée dans la création de films dès aujourd’hui !

written by shhquiet on 2011-11-04 #news #history #film #35mm #movie-making #inventors #george-eastman #louis-le-prince #thomas-edison #william-kennedy-dickson #lomokino #lomokino-launch
translated by fredericdith

More Interesting Articles