Henri Cartier-Bresson et la photographie de rue

Le photographe français Henri Cartier-Bresson, considéré comme le père du photojournalisme moderne, a inspiré un nombre incalculable de photographes. Ses images sont toutes remplies d’émotion, et ses compositions sont toujours somptueuses. Lisez la suite pour en savoir plus sur le travail d’Henri Cartier-Bresson.

Two Old China Hands, Shanghai 1949 image © Henri Cartier-Bresson via Laurence Miller Gallery

Henri Cartier-Bresson est un photographe qui a commencé par la peinture. Intéressé par le fait de capturer des tranches de vie intime chez les gens qui vivaient autour de lui, il s’est penché sur la photographie de rue. La majorité des images qu’il capture sont tirées de guerre, de problèmes de société et d’autres sujets divers et variés. Cependant, son travail en photographie de rue est remarquable, dans le sens où chaque photographe a quelque chose à apprendre de ce travail.

Srinagar, Kashmir 1948 image © Henri Cartier-Bresson via After Image Gallery

Henri Cartier-Bresson a rendu son travail remarquable grâce au fait qu’il s’immergeait totalement dans l’univers qu’il voulait capturer. Ses voyages de longue durée en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique lui ont permis d’apprendre la culture locale et de découvrir vraiment les habitants de ces différents continents. Cela lui a indéniablement permis de mieux comprendre et de mieux approcher chaque sujet et chaque cliché.

Volcano of Popocatepetl, Mexico 1964 image © Henri Cartier-Bresson via After Image Gallery

Henri Cartier-Bresson a passé énormément de temps pour sa propre photo, non commissionnée. Il a toujours utilisé une optique de 50mm. Cela lui a donné la chance de se familiariser avec un seul outil, et de développer ses compétences avec cette seule optique, jusqu’à ce que cette optique devienne comme une extension de lui-même. C’est de cette manière qu’il a réussi à améliorer sa technique en tant que photographe de rue.

Quai de Javel, Paris 1932 image © Henri Cartier-Bresson via After Image Gallery

Apprendre à se fondre dans la masse est l’un des points cruciaux de la photographie de rue. L’idée est de capturer des moments volés, et les meilleures photos dans ce domaine ne font irruption qu’à partir du moment ou les sujets ne sont plus conscients de la présence de l’appareil dans leur entourage. C’est exactement ce qu’*Henri Cartier-Bresson* faisait, en recouvrant son appareil à l’aide d’un drap ou de scotch noir pour le cacher.

Hyde Park, London 1937 image © Henri Cartier-Bresson via Laurence Miller Gallery

Avoir été peintre avant de devenir photographe a eu une influence notable sur son travail et se compositions en photographie, comparables à celles d’un peintre. Les gens, les scènes et les objets étaient toujours nets. Henri Cartier-Bresson a même cessé la photographie pour retourner au dessin et à la peinture.

Children Playing by the Berlin Wall, 1962 image © Henri Cartier-Bresson via Laurence Miller Gallery

Ce ne sont que quelques une des qualités qui ont fait d’*Henri Cartier-Bresson*un excellent photographe de rue. Ce talent a rendu ses photos connues dans le monde entier, et continuera certainement d’être reconnu pendant de longues années.

Henri Cartier-Bresson a également participé à une sérieu de photos faites par Cornell Capa. Ecoutez ses pensées à propos de la photographie.

Pour plus d’articles sur Henri Cartier-Bresson sur Lomography.com, lisez notre série Best of the Best: Henri Cartier-Bresson, Grey, Blurry, Small, Odd Crop et London Street Photography

written by jeanmendoza on 2011-09-19 #lifestyle #street-photography #photography #photographer #painter #henri-cartier-bresson
translated by fredericdith

Kickstarter

Bringing an iconic aesthetic to square format instant photography, the Diana Instant Square fills frames with strong, saturated colors and rich, moody vignetting. Built to let your inspiration run wild, our latest innovation features a Multiple Exposure Mode, a Bulb Mode for long exposures, a hot shoe adapter and so much more! It’s even compatible with all of the lenses created for the Diana F+ so that you can shake up your perspective anytime, anywhere. No two shots will ever be the same. Back us on Kickstarter now!

More Interesting Articles