Le conflit de la reconstruction

Cette photo prise à Amiens propose une double exposition entre la tour Perret et la verrière Vascony. Ces deux édifices se font face sur la place de la gare.
La tour Perret reste un édifice majeur de cette ville, cependant elle appartient à l'architecture de reconstruction d’après guerre.
Une architecture massive et fonctionnaliste en béton. Du fait, la tour Perret reste un élément perturbateur de l'espace visuel amienois.
Depuis quelques années la verrière Vascony lui fait face.
Ce projet devait redynamiser ce quartier et en faire un lieu où la population investirait d'elle même l'endroit pour le faire vivre.
Cependant, la verrière peine à rassembler la population, de par sa non homogénéité avec l'architecture de Perret et de par le coût de la structure pour la ville.
Bien qu'elle est visuellement transformée ce quartier, elle ne l'a pas redynamisé.
Le conflit reste majeur entre l'écrasement de la tour et la transparence de la verrière.
Du fait, le conflit s'est migré sur une autre forme dans l'esprit des usager du lieu.
On notera aussi un conflit entre fiction du projet (idéalisme) et réalité physique .
C'est pourquoi à travers cette photo, j'ai scindé ces deux architecture pour essayer de les réunir.
Cependant, le conflit reste visuellement.
Ce sont deux architectures trop différentes pour une osmose visuelle et spirituelle.