This is your last chance to pre-order your Petzval Lens and get the special aperture plates included for free! With estimated delivery in August (or even sooner), don’t miss out on securing your picture perfect portrait lens!

Have an account? Login | New to Lomography? Register | Lab | Current Site:

Présentation: Série 'What it takes' par Dan Arnold

Dan Arnold, aka dinospork, nous salue de l'Etat de Washington aux Etats-Unis et est un des nouveaux auteurs réguliers du magazine Lomography. Apprenez en plus sur sa série à venir, qui contiendra des critiques et des présentations d'appareils vintage et analogiques.

Photo de dinospork

Nom: Dan Arnold
Pays: Vancouver, Etat de Washington, USA
LomoHome: dinospork
Série/Section: Série “What it takes” dans les Tests

Né dans les années 1970, Dan Arnold a grandi en prenant des clichés avec des appareils photos argentiques (bien sûr, la seule possibilité à l’époque), des photos de famille sur polaroids et disques Kodak jusqu’à son adoré mais vieillissant Pentax K1000, qui lui a été offert en guise de cadeau de départ quand il s’est embarqué pour son premier voyage international en solo, à l’âge de 16 ans. Depuis, il n’a jamais arrêté d’écrire, voyager et de prendre des photos, en travaillant brièvement même comme auteur de musique avant le début de l’ère internet.

Aujourd’hui, Dan tente de débusquer des photos de scènes étranges et belles, celles qui recherchent une noblesse évidente ne peuvent pas remarquer, car il pense que des images fantastiques peuvent se trouver partout si on regarde d’assez près : des profondeurs secrètes d’une fissure dans le trottoir jusqu’à la cime scintillante du plus haut gratte-ciel de la ville.

Récemment, il trouve la même sorte de beauté cachée en travaillant avec de vieux appareils photos. “Je ne suis pas un professionnel en réparation d’appareils, ni un expert, je suis juste quelqu’un qui a un paquet de coton-tiges et beaucoup de curiosité en ce qui concerne les vieux appareils et leur fonctionnement. Je pense que de superbes photos peuvent être prises avec n’importe quel appareil. Il ne s’agit pas de l’équipement dont on dispose, mais des idées, du sentiment qu’une image qui nous frappe provoque, et d’une compréhension fondamentale ainsi que d’un amour du comportement de la lumière lorsqu’elle passe par un petit trou dans une boîte noire. La théorie que je mets en application est que n’importe qui peut prendre des photos intéressantes, à partir du moment où il peut dénicher un vieil appareil photo dans une armoire, une brocante, un vide grenier ou une déchetterie, et du moment qu’il prend le temps de le nettoyer et suit quelques étapes simples pour le faire marcher à nouveau.” (dinospork)

Cette série, qui paraîtra une fois par mois dans la section Test, est censée confirmer cette théorie.

Une fois par mois, Dan se procurera un appareil photo analogue, en état de marche ou non, vous montrera les étapes qu’il doit suivre pour lui rendre ses fonctionnalités premières, et enfin le chargera avec une pellicule couleur et une pellicule noir et blanc. De carcasses crasseuses à bijoux choyés, Dan photographiera, réparera, nettoiera n’importe quel appareil vintage peu coûteux sur lequel il peut mettre la main. Et pour corser le tout, il ne dépensera pas plus de 50 dollars (USD) sur les appareils qu’il présentera. Il va négocier et marchander pour ces appareils d’occasion, et vous allez voir “Ce que ça prend. (”What it takes")

L’équipe du Magazine international de Lomography cherche en ce moment des auteurs motivés, qu’une contribution régulière (à n’importe quelle section du magazine) intéresserait. Enthousiaste et intéressé? Lisez cet article et envoyez nous votre candidature par e-mail !

written by basterda and translated by ginny

No comments yet, be the first

Read this article in another language

The original version of this article is written in: English.