Have an account? Login | New to Lomography? Register | Lab | Current Site:

Paris Photo

Paris Photo est sans aucun doute l’événement photographique le plus important du monde. J'ai toujours voulu y aller, j'ai donc décidé cette année de rendre visite au festival qui pris place dans le Grand Palais.

J’ai toujours voulu aller à Paris Photo, alors cette année j’ai décidé de casser ma tirelire et je me suis acheté un ticket Euro-train allé-retour Londres Paris. Bien mieux que l’avion, si vous voulez mon avis !

Cette année Paris Photo s’est déroulé dans un nouveau lieu, le Grand Palais. Qui a commencé à être construis en 1897 étant la préparation de l’Exposition Universelle de 1900.La structure était construite sur une architecture du style des Beaux-Arts. Le bâtiment reflète les goûts du mouvement avec les façades ornées en pierre, la formalité des plans du sol et l’usage de techniques qui étaient innovantes pour l’époque, comme la voûte de verre, sa structure de fer et d’encadrements légers métalliques, et l’usage de béton armé.

La file de la vente des billets était énorme ! D’avoir acheté mes billets à l’avance sur le web s’est avéré bien utile. Pour 60€, mon billet me donnait accès au festival Paris Photo + l’exposition du catalogue + le livre “Mutation-Perspectives on Photography”. Le premier prix pour le billet d’entrée simple au festival coûtait 25€. Malheureusement, une fois à l’intérieur, vous ne pouvez ressortir sans avoir à payer pour re-rentrer. Ce qui fait que si vous aviez laissé votre chien dans la voiture, ou que vous aillez à faire un tour à l’épicerie du coin, vous ne pouviez pas. En apprenant cette nouvelle, j’ai décidé d’entamer ma visite avec une petite coupe de champagne – 15 euros ! Enfin, c’est Paris après tout…

L’exposition à elle seule était spectaculaire ! Une quantité énorme de galeries venues du monde entier présentaient leur meilleur. Richard Moose, réputé pour son usage de l’émulsion infrarouge couleur Kodak Aerochrome, que tout Lomographe aime, avait une galerie séparée, qui présentait ses travaux (y compris “Quick”, une série de photos du Congo de l’est) ainsi que des livres.

Cette année, Paris Photo avait mis sur le piédestal la photographie Africaine, de Bamako à Cape Town. Le thème Africain était bien présent sur la totalité du festival. Beaucoup de galeries qui soutenaient l’art Africain en général et la photographie en particulier, présentaient leurs travaux les plus emblématiques.

Un autre des grands titres du spectacle était l’exposition des gagnants du Jeunes Talents de SFR. « La femme : le futur de l’homme ? » était le thème de cette 5ème édition du concours “Jeunes Talents SFR – Paris Photo”.

Mais ma galerie préférée était celle qui présentaient les photographes Coréen et de Hong Kong. Il y a quelque chose dans l’approche qu’on les Asiatiques avec la photographie. J’ai même acheté un livre de Maleonn un réalisateur de film à l’origine, devenu photographe, intitulé “The Kingdom of Illusions” . Jetez y un œil ! Des choses incroyables sorties tout droit d’un rêve.

Je dois le préciser, c’était assez éprouvant de voir autant de pièces d’art d’un seul coup. Alors si vous avez prévu d’y aller l’année prochaine, pensez à prendre une bouteille d’eau ainsi que des provisions ! J’y retournerai certainement.

written by neja and translated by mikahsupageek

No comments yet, be the first

Where is this?

Nearby popular photos – see more

Nearby LomoLocations

Read this article in another language

The original version of this article is written in: English.