Have an account? Login | New to Lomography? Register | Lab | Current Site:

5 questions sur la photo argentique à Margot Gabel

Nouvel article dans cette série dédiée à toutes celles et ceux qui pratiquent la photographie argentique. Cette semaine, c'est Margot qui répond à 5 questions concernant sa pratique de la photo, et qui nous présente quelques uns de ses clichés préférés. Lisez la suite de cet article pour les découvrir !

Nom : Margot Gabel
Ville : Paris
Site / blog : Flickr et page Facebook

Salut Margot ! Peux-tu te présenter en quelques mots ?
J’ai 20 ans et j’ai découvert l’argentique noir & blanc dans un sombre placard qui faisait office de labo au lycée La Martinière à Lyon quand j’avais 14 ans. Depuis je suis passée à la pellicule couleur, j’ai changé plusieurs fois de ville, j’ai flingué des boitiers.. mais la passion reste toujours aussi ancrée.

Qu’est ce qui – selon toi – fait le charme de l’argentique aujourd’hui ?
C’est un peu indescriptible. La réponse pourrait être dans la question au final ! L’argentique a du charme, est vivant et surtout : physique. La pellicule nous restitue de la lumière, des sujets, des lieux grâce à une réaction chimique, qu’il faut ensuite compléter par d’autres produits et opérations, jusqu’à obtention d’une image… C’est un processus assez magique pour tout ceux qui ont déjà pu développer à la main.
On perd totalement ça avec un appareil numérique. Je crois que c’est cette dématérialisation qui me dérange. J’aime le tangible, galérer à mettre une pellicule récalcitrante, rembobiner mon film (car mon reflex est trop vieux pour avoir un moteur ), coller mes négatifs à la fenêtre à défaut de table lumineuse…

Quel équipement (appareils, pellicules, accessoires) prends tu généralement avec toi dans ton sac ?
Toujours mon boitier Canon AE-1 Program avec un optique 50mm S.S.C f/1.4 héritée des parents. Un appareil qui a beaucoup de valeur à mes yeux (mais qui a couté 15€) que j’emmène vraiment partout. Il est presque léger, et le son du déclencheur est inimitable… Pour ce qui est des pellicules, ce sont souvent des pellicules cheap achetées en Allemagne ( Kodak Gold 200, Fuji Superia 200..), ou des lots périmés trouvés sur internet.

J’ai pu voir que tu produisais et publiais pas mal de photos dernièrement, et ce à un rythme plutôt régulier. Tu t’imposes ce rythme, ou est ce que tout ça te vient naturellement ?
Mon boitier est toujours avec moi, donc je n’ai pas forcément un rythme particulier, c’est vraiment sur l’instant. Je ne mets que rarement en scène, donc ce sont des moments de vie, des lieux, des visages qui me parlent, que je choisis de photographier. Mais c’est vrai que depuis un an, j’essaye d’être vraiment productive histoire de pouvoir tester un maximum de films et d’appareils différents, ça va de l’instantané panoramique au demi-format japonais.. Je n’ai pas envie de me cantonner à un seul medium ou à une seule configuration matérielle.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un voudrait essayer l’argentique pour la toute première fois ?
Quelque chose de fondamental et que je pense avoir toujours respecté : le temps de réflexion quand tu prends une photo doit être le plus court possible. Plus tu réfléchis,moins c’est vivant. Tant pis si ton cadrage ne plaira pas aux puristes ou si ta mise au point est bancale, la photo n’en sera que plus sensible et surtout plus vraie.

Pour continuer à suivre le travail de Margot, vous pouvez suivre ses pages sur Flickr et Facebook !

written by fredericdith

3 comments

  1. mikahsupageek

    mikahsupageek

    Excellente photographe dotée d'un très bon oeil !!!

    about 2 years ago · report as spam
  2. jvujnovi

    J'aime argentique pour les memes raisons.

    about 2 years ago · report as spam
  3. audrey-schmets

    audrey-schmets

    Bel article !
    about 2 years ago · report as spam