Black_friday_en
Have an account? Login | New to Lomography? Register | Lab | Current Site:

Thomas Edison et le Kinetoscope

Thomas Edison est connu pour avoir inventé l'ampoule électrique, l'une des inventions les plus importantes de l'époque. Cependant - et cela en surprendra certains - il a également réalisé d'incroyables progrès dans le monde du cinéma. En l'honneur de la caméra Lomography, le LomoKino, replongeons nous dans le monde de la création d'images animées par Edison.




Thomas Edison circa 1880s. Photo by Victor Daireaux via Wikipedia

Parmi les 1,093 brevets déposés par l’inventeur américain Thomas Edison se trouve un objet qu’il a nommé le kinetoscope. Edison l’a construit en 1891, en partie grace à sa rencontre avec le photographe Eadweard Muybridge et son travail.

Origines

En février 1888, Muybridge a donné une conférence et une présentation du zoopraxiscope, sa propre version d’un appareil destiné à l’image animée. Comme son bureau était proche du lieu de la conférence, Edison y a participé avec William Dickson, le photographe officiel de son entreprise. Deux jours plus tard, ces deux esprits brillants ont proposé de remixer le zoopraxiscope avec le phonographe d’Edison pour créer un appareil qui pouvait jouer simultanément du son et des images.

Cependant, cette collaboration ne verra jamais le jour. Au lieu de cela, Edison a fait des plans en octobre 1888, détaillant son invention qui “ferait pour l’oeil ce que le phonographe fait pour l’oreille”. De plus, Edison avait également l’intention de créer un système audiovisuel entier, en disant que “l’on pourrait soir et entendre un opéra comme si on y était”. En 1889, il a donné un nom à sa seconde invention : le kinetoscope, des mots grecs kineto (“mouvement”) et scopos (“voir”).

William Dickson, alors talentueux assistant d’Edison, a été chargé de développer le kinetoscope pendant qu’Edison était censé “superviser et s’impliquer à des degrés divers”. A cause de cela, beaucoup d’historiens créditent Dickinson, même si la paternité revient souvent à Dickinson.

Développements

Le concept initial d’Edison pour son appareil était basé sur le cylindre du photgraphe. De petites photos attachées à un cylindre devaient se suivre en séquence pour créer l’illusion de mouvement à travers la lumière réfléchie crée à l’aide de la rotation du cylindre. Les tests ont montré que cela ne fonctionnait pas.

Plus tard en France, la rencontre d’Edison et du physiologiste Etienne-Jules Marey a peut-être aidé les recherches dans le bon sens. Marey a réussi à produire une suite d’images fixes en utilisant une longue pellicule, et a appelé cette technique chronophotographie.

Cependant, vu que les pellicules n’étaient pas assez longues et résistantes, Edison et son équipe n’ont jamais pu construire un appareil basé sur la technique de Marey. Finalement, lorsque les premières émulsions de pellicules ont été développées par John Carbutt, Edison a commencé à les utiliser pour le développement de son kinetoscope. Eastman Company a ensuite commencé sa propre production de pellicules, que Dickinson a commencé à acheter en grandes quantités. Avec cette nouvelle direction, Dickinson et son nouvel assistant ont crée un appareil a enclenchement horizontal pour projeter des pellicules

Produit final

L’intérieur du Kinetoscope. Photo via Wikipedia

Et c’est ainsi que le kinetoscope est né. Le prototype, qui était un appareil photo en plus d’être une visionneuse, a été dévoilé le 20 mai 1891. Il utilisait alors des pellicules de 18mm qui, selon David Robinson, “se déroulaient horizontalement entre deux bobines, à une vitesse continue”.

Le 24 août 1891, Edison a déposé le brevet pour l’appareil (kinetographe) — la visionneuse (kinetoscope), en indiquant que la pellicule pouvait être une 35mm, et la possibilité d’utiliser un cylindre pour des futures améliorations.

Le produit final a été complété en 1892, avec une modification mineure : l’entrée horizontale a été remplacé par un mécanisme vertical. Il a été présenté au public le 9 mai 1893 à l’institut des arts et des sciences de Brooklyn. Pour voir une suite d’images animées, le public devait alors placer son oeil sur le viseur avec des loupes à disposition au dessus du boitier.

Vous voulez en savoir plus sur le kinetoscope ? Voici un clip qui combine les films d’Edison entre 1894 et 1896 :

Sources et lectures additionnelles :
Thomas Edison — Wikipedia:
Kinetoscope — Wikipedia
Origins of Motion Pictures – The Kinetoscope — Edison Motion Pictures

Crée pour faire revivre la création de films en argentique au XXIème siècle, le LomoKino est une caméra Lomography qui vous permet d’enregistrer de petits films sur n’importe quelle pellicule au format 35mm. Dirigez vous vers le Microsite, pour voir quelques films et pour commencer votre épopée dans la création de films dès aujourd’hui !

written by plasticpopsicle and translated by fredericdith

No comments yet, be the first

Read this article in another language

The original version of this article is written in: English. It is also available in: 中文(繁體版), Deutsch & Spanish.